BLOG F1ORG
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.f1org.org/data/fr-articles.xml

F1ORG est l’indicatif radioamateur qui m’a été attribué en 1989 par l’autorité de régulation des Télécommunications (ART). Sympa cet indicatif, facile à mémoriser, surtout avec l’arrivée d’Internet !

Pirate_27_Mhz.jpgJ’ai découvert  la radio bien avant cette date, en 1968 avec un talkie-walkie 27 Mhz, type super réaction que j’avais bricolé, au niveau de l'antenne et de l’alimentation. Grâce à ces modifications la portée était nettement améliorée. Un jour je suis rentré en contact avec d’autres utilisateurs qui pirataient aussi ces fréquences radio. Les contacts étaient quotidiens, sympathiques, mais le risque d’être localisé et d’être interpellé par les services officiels restait une de nos préoccupation.

Durant la fin des années 60, le 27 Mhz ou bande des 11 mètres, était un milieu "underground" et les utilisateurs étaient vraiment les pionniers de ce qui deviendra, dans les années 80, la Citizen-Band ou CB.  Emettre sans autorisation sur des fréquences déjà utilisées par de nombreux professionnels, était très mal vu du ministère de l'intérieur et des services PTT de l'époque. L’émission radio sans autorisation pouvait être sanctionnée par une très forte amende, voire d’un emprisonnement ! Nous étions vraiment considérés par les services officiels comme des "radios clandestines" !Lafayette_vintage.jpg

Mon indicatif était Paris 27 et depuis les hauteurs du 19eme arrondissement de Paris je communiquais avec des stations aux indicatifs pittoresques  tels que Jean 19, Canada Fox, Black and White, Robert 18, Whisky Tango, Philippe Apha, Folie Bergère, Charlie Bravo, Sierra Juliette, Alpha 18, Tokyo Univers, Makor, Torpédo, Fantôme Noir, Zébulon, Alpha Montmartre, etc…….... 

Paris_27.jpg

Nous étions tous des bricoleurs passionnés d'électronique, passant des heures à discuter technique et à expérimenter nos émetteurs récepteurs modifiés. Nous étions assez proches de l'esprit radioamateur d'origine et certains amateurs de radio sont devenus, comme moi, radioamateurs.

wt_Tokai_SuperPhone502.jpgEn 1972, avec mon équipement, un Talkie-walkie TOKAI 500 avec antenne télescopique de 1,50 m et une puissance de 0,5 watts HF en AM, j’ai contacté de nombreuses stations Européennes ainsi que des stations Canadiennes (Cheval vapeur à Québec) et  Guyanaises (Jupiter à Kourou), etc. Dans les années 70 nous étions peu nombreux à pratiquer ce type de communications, les fréquences étaient peu encombrées et la propagation radio excellente et à son maximum (cycle solaire 20).

Les pays les plus actifs pour l'Europe étaient l'Italie, la Suède, le Danemark, la Norvège et l'Allemagne. Beaucoup de stations également aux USA, Canada, Brésil et Argentine. Pour les pays de l'Est, les contacts étaient très rares, voire inexistants................silence radio !!

Qsl_CB_1.jpg
 

Qsl_CB_2.jpg

Qsl_CB_4.jpg

C’est donc au début des années 70 et avec ces premiers contacts radio sur 27 Mhz que j’ai peu à peu découvert la communauté du 11 mètres et celle des radioamateurs. J’ai réalisé mes premières écoutes avec un récepteur radio BCL modifié pour recevoir les ondes courtes en « bande étalée ». J’écoutais régulièrement le soir les contacts radioamateurs  des 40 et 80 mètres en modulation d'amplitude et je rêvais déjà de posséder ces émetteurs qui permettaient de communiquer avec le monde entier ! J’ai progressivement amélioré mes équipements radio et c'est à partir d'émetteurs récepteurs décamétriques équipés de quartz 27 Mhz, tels que le Sommerkamp FT 277 que j'ai commencé à trafiquer plus intensément sur la bande des 11 mètres et à m'intéresser plus précisément au monde des radioamateurs.

1975_ham_radio.JPG


Catégorie : -
  Suivant

PROPAGATION RADIO
Visites

 114433 visiteurs

 4 visiteurs en ligne