BLOG F1ORG
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.f1org.org/data/fr-articles.xml

L'émission d'amateur a été autorisée en France en juin 1921. Le premier radioamateur autorisé a été André RISS de Boulogne sur mer, le 3 septembre 1921, d'abord 8AA, puis devenu ensuite F8AA, lorsque le préfixe F a été officialisé en 1931.

L'activité radioamateur a d'abord été représentée, au plan national, autour de quelques radioamateurs qui ont créé, à Paris, en avril 1914 la Société Française d'Etude de Télégraphie et Téléphonie Sans Fil (SFE- TSF), puis en 1925 à Paris, à la Sorbonne, le REF et l'IARU.

Très tôt, les radioamateurs ont ressenti le besoin de se regrouper et de partager leurs connaissances. C’est ainsi que la représentation de l’activité radioamateur s’est développée peu à peu par la création de nombreux Radio-clubs locaux.

Le 17 mai 1921, à Rouen a été fondée  la section Rouennaise de la SFE-TSF et le 1er octobre 1922, cette section a pris le nom de Radio Club de Normandie (RCN), sous la présidence de Pierre Lafond, F8CN, pionnier de la radio des années 20. Le RCN est le plus ancien radio Club de France et grâce à son dynamisme, il comptera plus de 700 membres à la veille de la guerre.

F3DH Fondateur RCN.jpgMalheureusement les bombardements de 1944 réduiront à néant le RCN ; Plus de  locaux et bien sûr, plus de  matériels. La guerre terminée, grâce à Monsieur CHRISTEN et avec l’aide des dommages de guerre, le Radio Club reprendra son activité dès 1959.

Aux côtés de Monsieur CHRISTEN,  siégeait Monsieur Maurice RENAULT,  F3DH. Ce dernier participa à la renaissance du RCN et sera, pendant 14 ans, un président emblématique.

En 1982,  le radio Club de Normandie comptait, à lui seul plus de 500 membres répartis dans toute la France et diffusait un bulletin de liaison mensuel. L’âge d’or du radio-amateurisme et des Radio clubs !

labo.jpgUn radio-Club est le lieu de rendez-vous des radioamateurs locaux. C’est un lieu de grande convivialité ou les anciens accueillent les plus jeunes, les futurs radioamateurs mais aussi les amateurs de radio, les écouteurs, les passionnés d'électronique, d'informatique, les restaurateurs de postes anciens, etc.

Une grande majorité de Radio-Clubs propose à ses adhérents des cours d’électronique pour l'obtention du certificat d'opérateur radioamateur. Le radio-club met également à disposition tous les moyens pour pratiquer la radio, laboratoire de mesure, stock de composants électroniques et bien sure l’aide et le conseil des anciens ! C’est un réel lieu d’échanges ou toutes les informations possibles sur la radio circulent (trafic, technique, projets, manifestations de toutes sortes, etc.)

Malheureusement, depuis quelques années, les Radios-club se vident et attirent de moins en moins de monde. Pourquoi ? Moins de bénévoles disponibles, budget de fonctionnement limité, implantation locale méconnue, cercle trop fermé d’adhérents, informations et échanges récurrents avec Internet, les causes semblent nombreuses.

jeunes.jpgPour reprendre la place qui leur appartient, les radios-club doivent nécessairement revoir leur stratégie de fonctionnement, de communication et de financement (sponsors & subventions locales). Ils doivent également offrir de nouveaux services : Mutualisation des achats pour les membres, organisation de brocantes régionales, ouverture aux lycéens et classes découvertes, rapprochement avec des FabLab, communauté WIFI, etc…Les pistes ne manquent pas !

Les radio-Clubs sont indispensables pour la promotion du radio amateurisme et restent de véritables tremplins pour permettre aux plus grands nombres d’accéder à l’émission d’amateur. Si l’on devait actualiser aujourd’hui l’appellation d’un radio-club, on l’appellerait probablement « communauté collaborative pour la Radio » !


Catégorie : -
Précédent  
  Suivant

PROPAGATION RADIO
Visites

 114433 visiteurs

 4 visiteurs en ligne