BLOG F1ORG
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.f1org.org/data/fr-articles.xml

Military_talkie_walkie.JPGLa bande des 11 mètres (27 Mhz), c’est une histoire vieille comme le monde ! Tout au moins, le monde de la radio.

Tout démarre sur les plages du débarquement ou les troupes américaines utilisent les premiers Talkies-Walkies et laissent en Europe des stocks importants d’équipements radio. Ces matériels ne sont pas perdus pour tous le monde et les passionnés de technologie, électroniciens, amateurs, anciens militaires etc, rachètent dans les surplus ces équipements et commence à communiquer entre eux.

Lors de la conférence mondiale des Télécommunications de 1947, la bande des 27 Mhz, de part son faible d’intérêt (propagation aléatoire, applications industrielles, brouillages multiples) est attribuée à une utilisation libre. Elle sera nommée la Citizen Band (Bande du Citoyen). A noter qu’avant 1947, les radioamateurs de certains pays étaient autorisés pour exploiter la bande de fréquence de 28 à 30 Mhz. Après cette conférence, la bande amateur sera amputée de 300 Khz (28 à 29,7 mhz) mais en contrepartie, sera attribuée la bande 26,960 MHz à 27,230 MHz. Probablement la base initiale d’une confusion, pour certains, entre Radioamateur et Amateur de Radio !

Les contacts libres avec des radiotéléphones 27 Mhz se développent à grande vitesse dans le monde, particulièrement aux USA dans les années 60 et plus tardivement (début des années 70) en Europe. En France, le 27 Mhz est véritablement  marginalisé  et on compte moins de 1000 utilisateurs. L’administration Française est assez répressive car il s’agit d’une véritable brèche dans le monopole des télécommunications.

revue_Citizen_band.jpgLa bande des 11 mètres connaitra son apogée de popularité dans les années 80 et fera l’objet de nombreux articles de presse, séries télévisées, films et émissions radiophoniques. Des associations d’utilisateurs se créent, la réglementation évolue et ce mode de communication devient abordable et « tendance » pour le grand public. Ce succès est dû à la miniaturisation et à l’évolution rapide de l’électronique, aux limitations de vitesse imposées aux routiers de l’époque mais surtout au besoin de convivialité, de brassage social et de liberté de la société des années 80.CB_Europe1.jpg On comptera plus 1 million d’utilisateurs en France  et plus de 30 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis !

Le 27 Mhz est mort, vive la CIBI !

Peu à peu l’enthousiasme pour la CIBI retombe, les radiocommunications se banalisent, de nouvelles technologies arrivent (VHF, LPD, PMR446, GSM, etc.). Le coup de grâce viendra d’Internet et de ses multiples applications destinées à faciliter la communication par Texte, Voix et Vidéo.

Aujourd’hui, et outre les jours de propagation ou des stations étrangères sont audibles, la bande du 11 mètres compte de moins en moins d’adeptes. Les canaux AM-FM sont désertés et seuls quelques passionnés continuent à communiquer en SSB, entre eux et à longue distance. La CIBI des routiers des années 80 n’est plus, l’esprit initial du 27 Mhz semble renaitre et se confond parfois avec le trafic radioamateur, technicité et certificat d’opérateur en moins !   


Catégorie : RADIOCOMMUNICATION - Loisir
Précédent  
  Suivant

PROPAGATION RADIO
Visites

 114433 visiteurs

 4 visiteurs en ligne