BLOG F1ORG
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.f1org.org/data/fr-articles.xml

L’écoute des radios en ondes courtes est passionnante ! Voyager à travers le monde tout en restant dans son fauteuil ! Voilà le quotidien et la passion du SWL (Short Waves Listener).

Propagation HF.jpgLa bande de fréquences HF de 3 à 30 Mhz est plus connue sous le nom d’ondes courtes (OC ou SW). Les ondes courtes se propagent par réflexions successives entre le sol ou la mer sur les couches atmosphériques D, E, F1 et F2. Ces ondes arrivent perpendiculaires à la surface de la terre, ce qui permet des réceptions, même dans un environnement entouré d'obstacles. Comme elles se propagent grâce à de multiples réflexions, elles peuvent être reçues à de très grandes distances. La propagation des ondes HF dépend donc totalement de la qualité de réflexion sur les couches de l'ionosphère qui varient selon l’activité solaire, l’année, la saison, l’heure de la journée ou de la nuit et la bande de fréquence.

Les radioamateurs ont été les premiers à intégrer ces phénomènes de propagation et à utiliser ces fréquences  pour établir des liaisons à travers le globe. Ils ont très vite été rejoints par de nombreux professionnels, stations de radiodiffusion, marine, aéronautique, militaires, stations utilitaires, agences de presse, stations météorologiques, etc…

Grâce aux ondes courtes, il est donc possible d’avoir accès, avec un simple récepteur, à de multiples informations internationales ou nationales et d’être au cœur de l’actualité (réelle ou de propagande !)

De nombreux radioamateurs ont débuté par l’écoute des ondes courtes. Certains se sont spécialisés plus particulièrement dans la réception de stations utilitaires de tous types (Signal Monitoring) et le décodage de signaux numériques.

Quelques radioécouteurs s’équipent également de récepteurs « large bande » et balayent d’autres parties du spectre telles que les fréquences VHF, UHF, voire SHF. Les possibilités de réception sont plus locales et se limitent généralement à l’écoute du trafic aérien, les radiosondes, les satellites météo, la VHF marine, les réseaux d’entreprises privés et les radioamateurs. Quant aux services officiels, Police, Pompiers, Samu, ne rêvez pas, ils sont pour la majorité passés en mode numérique crypté.

Swl_Shack.jpg  

NL6677 swl shack

Outre le récepteur radio traditionnel, le radio écouteur à désormais de nouveaux outils à sa disposition : Les web SDR, récepteurs distants accessible à tous depuis Internet et les clés TNT, raccordées directement sur un PC et transformés en récepteur SDR grâce à  un logiciel adapté. Certains plugins permettent d’étendre les fonctionnalités de réception et même de décoder des transmissions numériques.

La réception des ondes est une activité passionnante et très variée mais elle impose aux radioécouteurs spécialisés dans la réception de stations utilitaires ou privées une qualité essentielle : La discrétion. N’oubliez jamais l’article 226-1 du code pénal !


Catégorie : RADIOCOMMUNICATION - Loisir
Précédent  
  Suivant

PROPAGATION RADIO
Visites

 114433 visiteurs

 4 visiteurs en ligne