BLOG F1ORG
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.f1org.org/data/fr-articles.xml

yagi 25 elements.jpgLes radioamateurs sont autorisés à communiquer dans la bande SHF des 13 Centimètres soit de 2300 Mhz à 2450 Mhz. Outre les fours à micro-ondes domestiques, les normes WiFi 802.11b et 802.11g utilisent également une partie de cette bande, soit les fréquences comprises entre 2 401 Mhz et 2 488 Mhz. Cette plage de fréquence est répartie sur 14 canaux représentant chacun une largeur de bande de 22 Mhz.
 Dans le but de me connecter sur les Hotspots gratuits lors de mes déplacements j’ai réalisé une petite antenne inspirée des antennes Yagi utilisées par les radioamateurs.

Bien évidemment, il n’était pas question de reproduire certaines antennes, type Yagi 67 éléments dont la longueur de boom est de 3 mètres pour un gain d’environ 25dbi, ni même de construire une parabole !

Je me suis limité à plus modeste, soit une antenne de 11 éléments pour un gain théorique de 12,5 dbi. Cette antenne mesure moins de 30 centimètres et offre un angle d’ouverture d’environ 40°. C’est toujours mieux que les antennes Wifi type « antenne Ricoré » limitées à un gain de 8dbi pour un encombrement plus volumineux. Cette antenne est simple, prend peu de place et permet de meilleures connexions sur des accès Internet distants.

Le matériel nécessaire :

      -1 morceau de bois de 30cms de long et de 1cm de large

-70 centimètres de fil de cuivre ou fil de fer d’un diamètre d’environ 1mm ( pour ma part, j’ai cannibalisé un porte-manteau en fer blanc)

-1 morceau de câble coaxial faibles pertes 50 ohms (le plus court possible)

-2 connecteurs antenne (SMA ou N impératif)

Pour la réalisation de l’antenne,  suivre scrupuleusement les valeurs mentionnées dans le tableau ci-dessous :

yagi wifi.jpg

Schema_yagi.jpg

- Préparer les éléments selon les dimensions indiquées

- Positionner sur le morceau de bois des trous recevant les éléments métalliques

- Souder le dipôle. Le dipôle se compose d’une tige de 2.65 (âme du coaxial) et d’une tige de 3.05 cm (masse du coaxial). Cette dernière tige est fixée sur le morceau de bois l’autre sera maintenu par le câble et devra  rester dans l’alignement  du réflecteur et des directeurs. Pour obtenir le meilleur rendement, l’objectif est de souder au plus prés l’extrémité du coaxial sur le dipôle et de conserver un bon alignement de l’ensemble des éléments métalliques.

- Souder les fiches coaxiales pour le raccordement sur la clé USB WiFi

De la qualité de la réalisation dépendra la performance de l’antenne. Il faut impérativement avoir le minimum de longueur de câble coaxial et des fiches antennes proprement raccordées pour ne pas perdre de précieux décibel. La clé WiFi sera donc raccordée au plus prés de l’antenne.

Antenne wifi.JPG

Cette antenne est directive et devra être orientée en direction du point d’accès WiFi. Pour un meilleur signal de réception (et d’émission), elle devra, selon les cas, être polarisée soit en horizontale ou soit en verticale.
 



 


Catégorie : TECHNIQUES - Antennes
  Suivant

PROPAGATION RADIO
Visites

 114433 visiteurs

 4 visiteurs en ligne