BLOG F1ORG
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.f1org.org/data/fr-articles.xml

Yaesu FT 107 M ou Sommerkamp FT 307.jpg

Le Transceiver FT 107 M fait partie des postes les plus complets de sa génération. Conçu au cours des années 70, sa commercialisation se terminera au début des années 80. Pour ma part, je possède un  de ces derniers postes et malgré ses 33 ans au compteur, il fonctionne à merveille. Il faut dire qu’a l’époque, on faisait dans le robuste et que ces matériels étaient étudiés pour durer de très nombreuses années. Rien à voir avec les nouveaux équipements, difficiles à dépanner et dont le cycle de vie devient de plus en plus court (obsolescence programmée !).

Le Yaesu FT 107 M est en réalité un Sommerkamp FT 307. Cet émetteur récepteur, produit au début par Sommerkamp a été repris, début des années 80 par le Japonais Yaesu qui a racheté les chaines de production. Il a été produit chez Sommerkamp et Yaesu en couleur beige (look très nouveau pour l’époque) et aussi en gris vert kaki. On trouve le plus souvent des appareils de couleur beige mais cette couleur vieillit très mal (principalement les boutons). Pour résumer, il n’y a que le logo qui change, l’électronique est la même sous les deux marques.

La production des postes marqués Yaesu a été très limitée et ces postes sont devenus très rare sur le marché de l’occasion (début de Yaesu sur le marché Européen). Tous les FT 107 M ou FT 307 ne  fonctionnement pas sur les bandes WARC. En effet, les nouvelles bandes (30M/17M/12M) ont été attribuées lors de la conférence administrative mondiale des radiocommunications (UIT) en 1979 et ces bandes n’ont été ouvertes, pour utilisation, qu’au début des années 1980. Les premières productions sont sorties sans les bandes WARC, ensuite les séries possédaient le commutateur mentionnant les nouvelles bandes (mais non valides) et enfin, pour les dernières séries (N°06xxx et supérieures) les bandes WARC étaient opérationnelles. Au cours des productions, le constructeur a effectué des modifications de conception majeures et ce sont les derniers postes sortis qui sont les plus performants.

Quelles sont les particularités intéressantes de ce poste, évidement à replacer dans le contexte et l’environnement technique de l’époque ?

Yaesu FT 107 interieur.JPG- Bandes couvertes : Toutes du 160 au 10 mètres (assez rare à l’époque)

- Utilise un VFO 5 – 5.5 Mhz, très stable (dérive à froid <100hz en 15mm)

- 100% transistors dont le PA (un des premiers)

- Alimentation secteur 12 V intégrée (un des premiers pour un TX-RX 100% transistors)

- Affichage mécanique et digital de la fréquence

- Composé d’une carte mère et de modules enfichables

- Poste avec composants traditionnels (100% dépannable)

- Filtres à quartz optionnels, nombreux accessoires, etc…

Côté performances radio, il est très bon, assez sensible (moins sur 28 Mhz) sélectif, résiste bien aux signaux forts, audio très agréable. Je l’ai comparé à d’autres émetteurs récepteurs, plus modernes et traditionnels (Kenwood TS 440S, Yaesu FT 857D, etc…) et j'ai constaté très peu de différences, tant en émission qu'en réception !

Un poste « Vintage » de collection qui, dans quelques années, vaudra peut être plus cher, sur le marché de l'occasion,  que les derniers Transceivers sortis des usines asiatiques.


Catégorie : - Vintage
Précédent  

PROPAGATION RADIO
Visites

 114433 visiteurs

 4 visiteurs en ligne